Thèmes Marquer toutes lesDécochez toutes les nouvelles

ministras.jpg

Le Ministre des Affaires étrangères

Linas Linkevičius

L'agenda du Ministre cv Twitter
Actualités Imprimer RSS

Plus d’informations sur les femmes lituaniennes célèbres dès à présent sur Wikipédia

Créé 2019.03.08 / Mis à jour: 2019.03.12 13:37
      Plus d’informations sur les femmes lituaniennes célèbres dès à présent sur Wikipédia
      Plus d’informations sur les femmes lituaniennes célèbres dès à présent sur Wikipédia

      Il est dès à présent possible de trouver dans l’encyclopédie en ligne la plus populaire des biographies nouvellement créées, précisées ou traduites de femmes lituaniennes célèbres : la journaliste Magdalena Avietėnaitė, la joueuse d’échecs Viktorija Čmilytė-Nielsen, l’archéologue et anthropologue Marija Gimbutas, la cancérologue Laima Griciūtė, la présidente du comité de la convention des Nations unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes Dalia Leinartė, la neuroscientifique Urtė Neniškytė et l’écrivaine Žemaitė.

      Les biographies de ces femmes connues ont été enregistrées, complétées ou traduites dans Wikipédia par les bons soins de la représentation permanente de la Lituanie auprès de l’UNESCO, en coopération avec le secrétariat de la Commission nationale lituanienne pour l’UNESCO. Les textes de l’encyclopédie en ligne Wikipédia sur les femmes émérites dans les domaines des compétences de l’UNESCO ont été créées et complétées lors de l’action « Wiki4Women » qui a eu lieu le 8 mars à Paris. Certains enregistrements seront visibles sur internet lorsqu’ils ont été validés par les gestionnaires du contenu de Wikipédia.

      « Organisée pour la deuxième fois, l’action annuelle « Wiki4Women » permet de réduire l’écart entre le nombre de bibliographies d’hommes et de femmes sur Wikipédia : aujourd’hui, il y a plus de 25 000 articles, mais seules 18 % de toutes les biographies concernent des femmes », a noté la représentante permanente de la Lituanie auprès de l’UNESCO, l’ambassadrice Irena Vaišvilaitė.

      Les États membres de l’UNESCO, les employés du secrétariat, les partenaires de l’organisation, des représentants de la société civile et des étudiants ont été invités à enregistrer, compléter et traduire dans d’autres langues les bibliographies des Lituaniennes célèbres. Des sessions de rédaction, de correction et de traduction ont été organisées non seulement au siège de l’UNESCO à Paris, mais aussi à Bangkok, Delhi, Almaty, Le Caire, Lima et Buenos Aires.

      Recevoir la lettre d’information